Menu
Malztreber_IMG336.jpg

Conditionnements

Aliments pour le bétail de grande qualité de Feldschlösschen

Nous vous proposons les drêches de malt, l'aliment naturel pour le bétail issu de la brasserie, dans différentes formes de conditionnement: en vrac pour le nourrissage frais ou l'ensilage, en balles rondes ou sous forme de drêches sèches.

Drêches humides

Les drêches de malt humides fraîches peuvent être données directement au bétail. Sans conservation, les drêches de malt ne se gardent pas très longtemps. Le drêche de malt humide de grande qualité peut être utilisé par l’acheteur pour l’alimentation du bétail, pour l’ensilage ou peut également être séché. (Source Futtermittelleitfaden SBV). En raison de la durée de conservation relativement courte des drêches de malt, les clients achetant des petites quantités peuvent donner le produit frais au bétail uniquement s'ils viennent eux-mêmes enlever la marchandise. Les quantités courantes livrées aux revendeurs se situent à environ 8-14 tonnes par livraison. L'ensilage des drêches de malt est l'alternative idéale.

Farine de malt

La farine de malt est produite lors du concassage de l'orge maltée. Elle est composée des enveloppes, de la farine et de grains brisés qui sont mis à part. Poids par sac 50 kg

Balles rondes

Les drêches de malt en sacs d'ensilage et balles rondes offrent une possibilité idéale pour conserver le produit. Afin d'augmenter légèrement la substance sèche dans les sacs d'ensilage, il est possible de mélanger les drêches de malt avec du maïs ou de la luzerne.

Malztreber_IMG336.jpg

Ensilage de drêches de malt

La conservation des drêches de malt peut être prolongée par l’ensilage. Après l'entame, les drêches doivent être utilisées en continu, couche par couche, pour éviter que la marchandise se détériore. Lors de l'ensilage, il faut tenir compte des points suivants:  

Lors de l'approvisionnement

  • Nettoyer soigneusement les véhicules de transport (les restes anciens de drêches et autres impuretés entraînent une altération rapide)
  • Ne pas laisser les drêches sur le véhicule de transport, mais les stocker immédiatement à l'abri de l'air

Lors du stockage

  • Nettoyer soigneusement les récipients avant de les remplir
  • Privilégier les endroits frais
  • Remplir immédiatement de drêches et ne pas les laisser refroidir
  • Remplir le silo en une fois (en 1-2 jours)
  • Ne pas effectuer d'ajouts
  • Couvrir hermétiquement la surface et tasser. (presse à eau ou film plastique)
  • Assurer l'écoulement du jus (éventuellement placer un tuyau de drainage); en cas de stockage long ou de conditions de stockage défavorables (6-12 mois): ajouter des additifs d'ensilage (p.ex. 250g de Mais-Kofasil ou 400g de Luprosil/100kg de drêches)

 

Lors du prélèvement quotidien

  • Veiller à la propreté (y compris des outils de prélèvement)
  • Enlever la couche supérieure à l'aide d'une pelle et veiller à toujours garder une surface lisse (empêcher l'air de pénétrer)
  • En cas de temps chaud et humide (risque élevé de moisissure), verser éventuellement du sel Luprosil (50g/m2) ou une solution d'acide propionique à 0.4% sur la surface
  • Affourrager le plus rapidement possible après le prélèvement (risque de fermentation secondaire)
  • Il ne faut pas prélever les drêches trop tôt
  • Il ne faudrait pas interrompre la première période de fermentation dans le silo

Astuce: ensiler davantage de drêches de malt!

  • Frais de transport réduits
  • Charges homogènes pendant une période plus longue
  • Complément ciblé de la ration de base
  • Meilleure compensation des différences saisonnières entre les quantités disponibles et les besoins